Skip to content Skip to navigation

Conditions de vente Thomson Neff GmbH

Click to download Thomson Neff GmbH ISO 9001:2015 Certificate >>

Click to download Thomson Neff GmbH Terms & Conditions (AGB) >>

Click to download Thomson Neff GmbH Terms & Conditions (AVB) >>


I.  General Provisions 

1.  These General Terms and Conditions of Sale (GTCS) shall apply to all contractual relationships of Thomson Neff GmbH (hereinafter referred to as: Supplier) with its cus-tomers (hereinafter referred to as: Purchaser). The GTCS shall apply only if the Pur-chaser is an entrepreneur (Unternehmer) (within the meaning of Section 14 of the Ger-man Civil Code, BGB), a legal person constituted under public law (juristische Person des öffentlichen Rechts) or a public sector funding company (öffentlich-rechtliches Son-dervermögen).

2.  In particular, the GTCS shall apply to contracts for the sale and/or supply of movable items (hereinafter referred to as: Goods), irrespective of whether the Supplier produces the Goods itself or sources these from suppliers (Sections 433 and 651 of the German Civil Code). The GTCS, as amended from time to time, shall also apply as a framework agreement to future contracts with the same Purchaser for the sale and/or delivery of movable items, without any requirement on the part of the Supplier to make additional future reference to the GTCS in each individual case.

3. These GTCS shall be exclusively applicable. Any general terms and conditions of the Purchaser that depart from, conflict with or supplement the GTCS shall form part of the contract only if and to the extent that the Supplier has expressly consented to the validity of such. This requirement of consent shall apply in all cases, including, without limita-tion, in cases where the Supplier unconditionally carries out a delivery to the Purchaser in the knowledge of the Purchaser’s general terms and conditions.  


II.  Conclusion of the Contract

1. Offers of the Supplier shall be subject to change and shall not constitute binding offers. 

2. The placing of an order for the Goods by the Purchaser shall be deemed a binding contractual offer. Unless the order stipulates otherwise, the Supplier shall be entitled to accept such contractual offer within four weeks of such offer being received by it. 

3. Acceptance can be declared either in writing (e.g. by confirmation of the order) or by delivery of the Goods to the Purchaser.   


III.  Prices and Payment Conditions

1. The prices shall be on an ex-warehouse basis, and shall exclude packaging and applicable sales tax (Umsatzsteuer). 

2. If the Supplier has undertaken to carry out the installation or assembly, and unless agreed otherwise, the Purchaser shall, in addition to the agreed fee, bear all necessary ancillary costs, including, without limitation, travel expenses, costs for the transport of tools and of personal luggage of persons appointed by the Supplier as well as allowances (Auslösun-gen). 

3. Any custom duties, fees, taxes and other public charges shall be borne by the Purchaser. The Supplier shall not accept the return of any transport or other packaging subject to the German Packaging Ordinance (Verpackungsverordnung); these shall become the prop-erty of the Purchaser.

4. Payments must be made free Supplier’s payment office. 

5. Invoices shall be payable in full within 30 days. The Purchaser shall be in default of payment upon expiry of such payment period. Interest shall be payable on the purchase price for the duration of the default at a rate of 8 percent above the base rate (Basiszins-satz), subject to a minimum of 12 percent p.a.  The Supplier reserves the right to assert claims in respect of default losses in excess of such interest. This shall be without preju-dice to the Supplier’s right to claim commercial default interest (kaufmännischer Fällig-keitszins) from business persons (Kaufleute) (Section 353 of the German Commercial Code, HGB).

6. The Purchaser shall have a right to offset against claims (Aufrechnung) only if its counterclaim has been established by a final and binding decision or is undisputed.  The same shall apply to the right of retention, the valid exercise of which shall further require that the counterclaim of the Purchaser must arise under the same contractual relationship.  


IV.  Delivery Times; Failure to Deliver and to Take Delivery

1. Times set for deliveries can only be observed if all documents to be supplied by the Purchaser, necessary permits and clearances, especially concerning plans, are received in time, and if agreed terms of payment and other obligations are fulfilled by the Purchaser. If these conditions are not fulfilled in time, the Supplier shall be entitled to extend the times by a reasonable degree; this shall not apply where the Supplier is responsible for the delay. 

2. If the failure to observe the times is due to force majeure such as mobilization, war, civil unrest or similar events, e.g. strike or lockout, the Supplier shall be entitled to extend the times by a reasonable degree. 

3. If the Supplier delays in making delivery, and the Purchaser can prove that it has suffered a loss resulting therefrom, the Purchaser may claim compensation of 0.5 % of the price for every completed week of delay in respect of the undelivered part of the delivery, but no more than a total of 5 %. The Purchaser’s claims for damages due to delayed delivery as well as claims for damages in lieu of performance (Schadensersatz statt der Leistung) exceeding the limits set forth in the preceding sentence shall be excluded in all cases of delayed delivery, even after expiry of a deadline imposed on the Supplier to make deliv-ery. This shall not apply in the cases set forth in Art. XI No. 2. 

4. At the Supplier’s request, the Purchaser shall declare within a period of two weeks whether the Purchaser is rescinding the contract due to the delayed delivery. If the Pur-chaser fails to make such declaration within this period, its right to rescission shall be lost.

5. If dispatch or handover is delayed at the Purchaser’s request by more than one month after notice of the readiness for dispatch was issued, the Purchaser may, for every com-menced week after the one-month-period, be charged storage costs of 1 % of the price of the items to be delivered, but no more than a total of 100 %. The parties to the contract reserve the right to prove that higher or lower storage costs have been incurred; the fixed-sum storage cost is to be applied against any more extensive monetary claims. 

6. Where a contractual right to return the Goods has been agreed upon, the Purchaser shall bear the packaging and dispatch costs. The risk of deterioration and possible destruction shall be borne by the Purchaser up until receipt of the returned Goods.   


V.  Delivery, Transfer of Risk

1. The delivery shall take place on an ex warehouse basis; this shall also constitute the place of performance (Erfüllungsort).  At the request and expense of the Purchaser, the Goods may be dispatched to a different location (sale by delivery, Versendungskauf). Unless agreed otherwise, the Supplier shall be entitled to determine the type of delivery (includ-ing, without limitation, the transport company, method of delivery, packaging) itself. 

2. The risk of accidental destruction and accidental deterioration of the Goods as well as the risk of delays shall, also in the case of freight-free delivery, pass to the Purchaser as follows: 

  • In the case of a sale by delivery, the risk shall pass upon the Goods being passed to the carrier, freight forwarder or any other person or organization appointed for the delivery of the Goods. At the request and expense of the Purchaser, the delivery shall be insured by the Supplier against the standard risks of transportation;               
  • In the case of deliveries involving installation or assembly, on the day of being placed into operation or, where agreed, after a fault-free trial run.  
  • Where a requirement of inspection and acceptance (Abnahme) of the Goods by the Purchaser has been agreed upon, the passing of risk shall take place upon such in-spection and acceptance. Without prejudice to the foregoing, the statutory rules governing work contracts requiring a specific result (Werkvertragsrecht) shall apply accordingly; Art. VI No. 6 shall remain unaffected.             

3. The risk shall pass to the Purchaser if the dispatch, the handover, the start or performance of the installation or assembly, the placing into operation or the trial run is delayed due to reasons for which the Purchaser is responsible, or if the Purchaser has failed to take de-livery for any other reason.             

4. The Purchaser may not refuse a delivery on the basis of minor defects. Delivery in installments shall be permissible insofar as this is reasonable for the Purchaser.  


VI. Inspection and Acceptance

If the Supplier demands an inspection and acceptance of the delivery, the Purchaser shall carry out such inspection and acceptance within a period of two weeks after delivery. Should this fail to occur, the inspection and acceptance shall be deemed to have taken place unless the Purchaser reports precisely defined defects or errors in writing within such period; the date by which such deadline must be met shall be the date on which the defect/error report is received by the Supplier.  The inspection and acceptance shall also be deemed to have taken place if the delivery has been put into use, after completion of an agreed test phase, if any. 


VII. Retention of Title 

1. The Supplier reserves the right to retain title in the sold Goods up until full payment on all current and future claims of the Supplier arising under the purchase contract and an ongoing business relationship (secured claims). 

2. Prior to full payment on the secured claims, the Goods subject to the retention of title may not be pledged to third parties, nor may title therein be transferred for the purpose of security. The Purchaser shall be obliged to notify the Supplier in writing and without de-lay if and to the extent that third parties gain access to the Goods belonging to the Sup-plier.

3. The Purchaser shall be authorized to resell and/or process the Goods that are subject to the retention of title, in the ordinary course of business.  In such case, the following addi-tional provisions shall apply.              

  • The retention of title shall extend to products created as a result of the processing, mixing or combining of the Goods of the Supplier, to the extent of their full value; in such case, the Supplier shall be deemed the producer.               
  • If, in the case of processing, mixing or combing with goods of third parties, the pro-prietary right of a third party continues to exist, the Supplier shall acquire co-ownership in proportion to the invoice value of the processed, mixed or combined goods. In all other cases, the rules applicable to the delivered Goods subject to the retention of title shall also apply to the product created.              
  • For the purpose of security, the Purchaser hereby fully assigns to the Supplier all claims arising against third parties in connection with the resale of the Goods or of the product in the case of (a) and/or in the case of (b) above in the amount of the Supplier’s co-ownership share. The Supplier hereby accepts such assignment. The Purchaser’s obligations set forth in subsection 2 shall also apply with regard to the assigned claims.              
  • The Purchaser shall, in addition to the Supplier, remain authorized to enforce the third-party claim. The Supplier undertakes to refrain from enforcing the third-party claim to the extent that the Purchaser continues to meet its payment obligations to-wards Supplier and does not default on payment; that no application for the initia-tion of insolvency proceedings has been filed in respect of the Purchaser’s assets; and that there are no other defects in the Purchaser’s ability to meet its obligations. Should this be the case, however, the Supplier may demand that the Purchaser no-tify it of the assigned claims and the respective debtors, provide all other informa-tion required for enforcement purposes, supply related documentation, and notify the debtors (third parties) of the assignment.              
  • In the event that the attainable value of the security should exceed the secured claims of the Supplier by more than 20%, the Supplier shall, upon request by the Purchaser, release securities as selected by the Supplier.  

VIII. Quality Defects (Sachmängel)

1. Deliveries for which a quality defect arises within the limitation period, irrespective of the hours of operation, shall, at the choice of the Supplier, be repaired, replaced or per-formed again free of charge provided that the cause of the defect already existed at the time when the risk passed. 

2. Claims resulting from quality defects shall be subject to a limitation period of 12 months. This shall not apply where longer periods are prescribed by law pursuant to Sections 438 (1) No. 2 (buildings and items used for buildings), 479 (1) (right of recourse, Rückgriff-sanspruch) and 634a (1) No. 2 (building defects) of the German Civil Code, as well as in cases of death, personal injury or damage to health, or where the Supplier intentionally or grossly negligently breaches its duty or willfully (arglistig) conceals a defect. The statu-tory provisions regarding suspension of expiration (Ablaufhemmung), suspension (Hem-mung) and recommencement of limitation periods shall remain unaffected. 

3. The Purchaser shall notify quality defects (including, without limitation, incorrect or insufficient deliveries) to the Supplier in writing and without delay.  Such notice shall no longer be deemed “without delay” where it is not given within two weeks; this deadline shall be deemed to have been met if the notice is posted within this period.

4. The Supplier shall be entitled to make any owed remedy of specific performance (Nacherfüllung) conditional upon the payment of the due purchase price by the Pur-chaser.  In such case, however, the Purchaser shall be entitled, pursuant to Art. III No. 6 sentence 2, to withhold a reasonable portion of the purchase price in relation to the de-fect.  Unjustified notices of defects shall entitle the Supplier to have its expenses reim-bursed by the Purchaser.

5. The Supplier shall first be given the opportunity to carry out specific performance within a reasonable period of time. If the specific performance is unsuccessful, the Purchaser shall be entitled to rescind the contract or to a reduction in the fee. 

6. There shall be no claims resulting from defects in the case of minor deviations from the agreed nature and quality (Beschaffenheit), of only minor impairment of usefulness, or natural wear and tear or damage arising after the passing of risk as a result of faulty or negligent handling, excessive use, unsuitable equipment, defective workmanship, unsuit-able foundation soil or from particular external influences not assumed under the con-tract, or from non-reproducible software errors. Likewise, claims based on defects attrib-utable to improper modifications or repair work carried out by the Purchaser or third par-ties or to the consequences thereof shall also be excluded.

7. The Purchaser shall have no claim with respect to expenses incurred for the purpose of specific performance, including costs of travel and transport, labor and material, where expenses are increased because the items for delivery were subsequently brought to a lo-cation other than the Purchaser’s premises, unless doing so is consistent with its intended use. 

8. The Purchaser’s rights of recourse against the Supplier pursuant to Section 478 of the German Civil Code (Rückgriff des Unternehmers) shall only exist insofar as the Pur-chaser has not made any agreements with its customer exceeding the scope of statutory rules governing claims arising from defects.  Moreover, Art. VIII No. 7 shall apply ac-cordingly to the scope of the Purchaser’s right of recourse against the Supplier pursuant to Section 478 (2) of the German Civil Code. 

9. Without prejudice to the above, the provisions of Art. XI (Other Claims for Damages) shall apply in respect of claims for damages.  Any other claims of the Purchaser against the Supplier or its appointees (Erfüllungsgehilfen), or any such claims other than those set forth in this Art. VIII, resulting from a quality defect shall be excluded.   


IX.  Industrial Property Rights and Copyright; Defects in Title

1. Unless agreed otherwise, the Supplier shall perform its contractual services free from third-party industrial property rights and copyright (hereinafter referred to as: IP Rights) solely in the country of the place of destination. If a third party asserts justified claims against the Purchaser based on an infringement of IP Rights with respect to services that were performed by the Supplier and were used in accordance with the contract, the Sup-plier shall be liable to the Purchaser as follows within the time period set forth in Art. VIII No. 2:               

a) The Supplier shall, at its own selection and expense, either acquire a license to use the supplies in question, to modify them such that they no longer infringe the IP Right, or replace them. If it would be unreasonable for the Supplier to do this, the Purchaser may rescind the contract or reduce the fee in accordance with statutory rules.              

b) The Supplier’s liability to pay damages shall be governed by Art. XI.               

c) The above obligations of the Supplier shall only apply if the Purchaser informs the Supplier of claims asserted by the third party without delay and in writing, does not acknowledge any infringement and leaves any defense measures and settlement ne-gotiations to the discretion of the Supplier. If the Purchaser ceases to use the sup-plies for damage limitation purposes or for any other significant reasons, it shall be obliged to point out to the third party that no acknowledgement of infringement may be inferred from the fact that use has been discontinued.             

2. Claims of the Purchaser shall be excluded if the Purchaser is itself responsible for the infringement of an IP Right.             

3. Claims of the Purchaser shall also be excluded if the infringement of the IP Right is caused by specifications stipulated by the Purchaser, by a type of use not foreseeable by the Supplier or by the delivery being modified by the Purchaser or being used together with products not supplied by the Supplier.             

4. The Supplier hereby fully reserves any proprietary rights and/or copyrights with regard to the use of cost estimates, drawings, manuals and other documents (hereinafter referred to as: “Documents”). The Documents shall not be made accessible to third parties without the Supplier’s prior consent and shall, upon request, be returned without delay to the Supplier if the contract is not awarded to the Supplier.  Sentences 1 and 2 shall apply ac-cordingly to Documents of the Purchaser; they may, however, be made accessible to those third parties to whom the Supplier has lawfully transferred the supplies.             

5. The Purchaser shall have the non-exclusive right to use software supplied by the Sup-plier, provided that the software remains unchanged, is used within the agreed perform-ance parameters, and on the agreed equipment. The Purchaser may make two back-up copies without express agreement.             

6. Without prejudice to the above, the provisions of Art. VIII No. 4, 5 and 9 shall, with regard to the Purchaser’s claims pursuant to No. 1 a), apply accordingly in the event of an infringement of an IP Right.            

7. Where any other defects in title occur, the provisions of Art. VIII shall apply accordingly.             

8. Any other claims of the Purchaser against the Supplier or its appointees (Erfüllungsgehil-fen), or any such claims other than those set forth in this Art. IX, resulting from a defect in title shall be excluded.   


X.  Impossibility of Performance, Adjustment of the Contract

1. To the extent that delivery is not possible, the Purchaser shall be entitled to claim damages, unless the Supplier is not responsible for the impossibility. The Purchaser’s claim for damages shall, however, be limited to an amount of 10 % of the value of that part of the delivery which, owing to the impossibility, cannot be put to the intended use. This limitation shall not apply in the case of mandatory liability based on intent, gross negligence, death, personal injury or damage to health; this shall not result in a change in the burden of proof to the detriment of the Purchaser. The right of the Purchaser to re-scind the contract shall remain unaffected. 

2. Where unforeseeable events within the meaning of Art. IV No. 2 substantially change the economic basis or contents of the contractual performance or considerably affect the Supplier’s business, the contract shall be reasonably adjusted having regard to the princi-ples of good faith.  Where doing so is economically unreasonable, the Supplier shall have the right to rescind the contract.  If the Supplier intends to exercise its right of rescission, it shall notify the Purchaser thereof within three weeks of becoming aware of the event.  If the Supplier fails to give such notice within this period, its right of rescission shall be lost.  


XI.  Other Claims for Damages

1. The liability of the Supplier for damages, irrespective of the legal basis of such liability, apply only in the event of intentional or grossly negligent conduct. In the event of basic negligence (einfache Fahrlässigkeit), the Supplier shall only be liable for damage result-ing from death, personal injury or damage to health, or for damage resulting from the vio-lation of a fundamental contractual obligation (wesentliche Vertragspflicht) (an obliga-tion the fulfillment of which renders the proper performance of the contract possible in the first instance and the compliance with which a contractual partner typically does, and is entitled to, rely upon); in such case, however, the liability of the Supplier shall be lim-ited to the reimbursement of foreseeable and typical damage. 

2. The limitations of liability set forth in subsection 1 shall not apply in the event that the Supplier has willfully (arglistig) concealed a defect or has provided a guarantee as to the nature and quality of the Goods. The manufacturer’s warranty shall not constitute the providing of a guarantee by the Supplier.  Sentence 1 shall apply accordingly to claims of the Purchaser arising under the German Product Liability Act (Produkthaftungsgesetz). 

3. To the extent that the Purchaser has valid claims for damages under this Art. XI, such claims shall become time-barred upon expiration of the limitation period applicable to quality defects pursuant to Art. VIII No. 2.  In the case of claims for damages under the German Product Liability Act, the statutory provisions governing limitation periods shall apply.  


XII. Venue and Applicable Law

1. If the Purchaser is a business person (Kaufmann), a legal person constituted under public law (juristische Person des öffentlichen Rechts) or a public sector funding company (öf-fentlich-rechtliches Sondervermögen), the sole venue for all disputes arising directly or indirectly out of or in connection with the contract shall be the Supplier’s place of busi-ness.  However, the Supplier may also bring an action at the general place of jurisdiction of the Purchaser. 

2. Legal relations existing in connection with this contract shall be governed by German substantive law, to the exclusion of the United Nations Convention on Contracts for the International Sale of Goods (CISG). The requirements and effects of the retention of title agreed above shall be governed by the law applicable at the place of the storage of the Goods insofar as the choice in favor of German law should be unlawful or invalid pursu-ant to the respective law.

3. In case of discrepancies of the interpretation of these GTCS the version in german language shall apply.

Cliquez ici pour télécharger le certificat Thomson Neff Industries GmbH ISO 9001:2015 >>

Cliquez ici pour télécharger les conditions générales de vente de Thomson Neff Industries GmbH (AGB) >>


I. Dispositions générales

1. Les présentes Conditions Générales de Vente (CGV) s'appliquent à toutes les relations contractuelles de Thomson Neff Industries GmbH (ici dénommé Fournisseur) avec ses clients (ici dénommés Acheteur). Les CGV ne s'appliquent que si l'Acheteur est un entrepreneur (Unternehmer) (au sens de la Section 14 du Code civil allemand, BGB), une personne légale constituée en vertu de la loi publique (juristische Person des öffentlichen Rechts) ou une entreprise subventionnée par le secteur public (öffentlich-rechtliches Son-dervermögen).

2. En particulier, les CGV s'appliquent aux contrats de vente et/ou de fourniture d'objets mobiles (ici dénommés Biens), que le Fournisseur produise les Biens lui-même ou les sous-traite à des fournisseurs (Sections 433 et 651 du Code civil allemand). Les CGV, comme modifiées de temps en temps, s'appliquent aussi comme accord-type aux contrats futurs avec le même Acheteur pour la vente et/ou la livraison de biens mobiles, sans qu'il soit nécessaire au Fournisseur de faire, par la suite et à chaque fois, référence aux CGV.

3. L'application de ces CGV est exclusive. Toute condition générale de l'Acheteur qui s'éloigne, est en conflit avec ou complète les CGV ne peut être inscrite dans le contrat qu'avec le consentement express du Fournisseur. Cette condition de consentement doit s'appliquer dans tous les cas, y compris mais sans s'y limiter, lorsque le Fournisseur livre sans condition des produits à l'Acheteur en connaissance des conditions générales de l'Acheteur.


II. Conclusion du Contrat

1. Les offres du Fournisseur peuvent faire l'objet de modifications et ne constituent pas des offres définitives.

2. L'émission d'une commande de Biens par l'Acheteur est considérée comme une offre contractuelle qui l'engage. Sauf indication contraire, le Fournisseur a le droit d'accepter une telle offre contractuelle dans les quatre semaines suivant la réception de l'offre.

3. L'acceptation peut être signifiée par écrit (par exemple, par un courrier de confirmation de commande) ou par la livraison des Biens à l'Acheteur.


III.  Prix et Conditions de Paiement

1. Les prix s'entendent Départ d'usine, et excluent les taxes applicables aux emballages et aux ventes (Umsatzsteuer).

2. Sauf accord contraire, si le Fournisseur s'est engagé à procéder à l'installation ou à l'assemblage, l'Acheteur devra supporter, en plus des frais consentis, tous les coûts subordonnés nécessaires, y compris mais sans s'y limiter, les frais de déplacement, les coûts d'acheminement des outils et des bagages des personnes nommées par le Fournisseur ainsi que les indemnités correspondantes (Auslösun-gen).

3. Les taxes de douane, frais et autres taxes ou charges publiques seront pris en charge par l'Acheteur. Le Fournisseur n'accepte le retour d'aucun transport ou de quelconque autre colis au regard du décret allemand sur les emballages (Verpackungsverordnung) ; ceux-ci deviendront la propriété de l'Acheteur..

4. Les paiements doivent être effectués par le biais du bureau de paiement du Fournisseur.

5. Les factures sont payables dans leur intégralité dans les 30 jours. L'Acheteur est considéré comme en retard de paiement à l'expiration de cette période. L'intérêt est payable sur le prix d'achat pendant toute la durée du défaut de paiement à un taux de 8 % au-dessus du taux de base (Basiszins-satz), avec un minimum de 12 % p.a. Le Fournisseur se réserve le droit de réclamer des dommages pour les pertes encourues au-delà d'un tel intérêt. Cette disposition ne porte pas préjudice au droit du Fournisseur à réclamer l'intérêt légal pour défaut de paiement (kaufmännischer Fällig-keitszins) à des professionnels (Kaufleute) (Section 353 du Code de commerce allemand, HGB).

6. L'Acheteur a le droit de compenser toute créance (Aufrechnung) uniquement si sa demande reconventionnelle a été établie par une décision finale et contraignante ou incontestable. Il en est de même du droit de réserve, dont l'exercice valide requiert par ailleurs que la demande reconventionnelle de l'Acheteur soit émise dans le cadre de la même relation contractuelle.


IV.  Délais de livraison; Incapacité de livrer et de prendre livraison

1. Les heures fixées pour la livraison ne peuvent être observées que si tous les documents qui doivent être fournis par l'Acheteur, les permis et autorisations nécessaires, plus particulièrement concernant les plans, sont reçus à temps, et si les conditions de paiement convenues et les autres obligations sont remplies par l'Acheteur. Si ces conditions ne sont pas remplies dans le délai imparti, le Fournisseur est autorisé à étendre ce délai de manière raisonnable. Cette disposition ne s'applique pas lorsque le Fournisseur est lui-même responsable du retard.

2. Si l'incapacité d'observer les délais est due à un cas de force majeure, telle qu'une mobilisation, une guerre, des troubles civils ou des évènements similaires, comme une grève ou une fermeture, le Fournisseur est en droit d'étendre les délais dans une mesure raisonnable.

3. Si le Fournisseur tarde à livrer les Biens et que l'Acheteur peut prouver qu'il a, en conséquence, subi une perte, ce dernier peut demander une compensation de 0,5 % du prix pour chaque semaine complète de retard par rapport à la partie non livrée de la livraison, dans la limite de 5 %. Les demandes en dommages-intérêts émises par l'Acheteur pour retard de livraison ou au lieu de la prestation (Schadensersatz statt der Leistung) qui dépassent les limites énoncées dans la phrase précédente sont exclues dans tous les cas de retard de livraison, même après dépassement de la date maximale de livraison imposée au Fournisseur. Cette disposition ne s'applique pas aux cas exposés dans l'Art. XI No. 2.

4. À la demande du Fournisseur, l'Acheteur s'engage à déclarer dans une période de deux semaines s'il annule le contrat pour retard de livraison. En l'absence d'une telle déclaration dans la période allouée, le droit de l'Acheteur à l'annulation est perdu.

5. Si l'envoi ou la remise est reporté à la demande de l'Acheteur de plus d'un mois après la notification de la préparation de l'envoi, l'Acheteur peut, pour chaque semaine commencée après la période d'un mois, se voir facturer des coûts de stockage de 1 % du prix des objets à livrer, dans la limite de 100 % du prix. Les parties au contrat se réservent le droit de prouver que des coûts de stockage plus faibles ou plus élevés ont été encourus ; le coût de stockage fixé doit être appliqué en cas de réclamations monétaires plus étendues.

6. Lorsque le retour des Biens est admis par voie contractuelle, l'Acheteur encoure les coûts d'emballage et d'expédition. Le risque de détérioration et de destruction éventuel est supporté par l'Acheteur jusqu'à la réception des Biens retournés.


V.  Livraison, Transfert du risque

1. La livraison s'entend Départ d'usine. Il en est de même pour le lieu d'exécution (Erfüllungsort). À la demande et à la charge de l'Acheteur, les Biens peuvent être envoyés sur un autre site (vente par livraison, Versendungskauf). Sauf accord contraire, le Fournisseur est autorisé à fixer lui-même le type d'envoi (notamment le transporteur, la méthode de livraison, le conditionnement).

2. Le risque de destruction et de détérioration accidentelles des Biens ainsi que le risque de retard sont transférés à l'Acheteur dans les cas suivants, y compris dans le cas d'une livraison franco de port :

  • Dans le cas d'une vente par livraison, le risque est transféré lorsque les Biens sont remis au transporteur, à l'affréteur ou à toute autre personne ou organisation nommée pour la livraison des Biens. À la demande et aux frais de l'Acheteur, la livraison devra être assurée par le Fournisseur contre les risques classiques liés au transport ;
  • Dans le cas de livraisons couplées à une installation ou à un assemblage, le jour de la mise en service ou, lorsque cela a été convenu, après un essai sans faute.
  • Lorsque l'inspection et la réception (Abnahme) des Biens sont demandées par l'Acheteur, le transfert du risque intervient après l'inspection et la réception. Sans préjudice de ce qui précède, les dispositions légales qui régissent les contrats de travail nécessitant un résultat spécifique (Werkvertragsrecht) doivent s'appliquer de manière appropriée ; l'Art. VI No. 6 n'est pas concerné.

3. Le risque est transféré à l'Acheteur si l'envoi, la remise, le début ou l'exécution de l'installation ou de l'assemblage, la mise en service ou l'essai est retardé pour des raisons imputables à l'Acheteur, ou si l'Acheteur n'a pas pris livraison pour toute autre raison.       

4. L'Acheteur ne peut pas refuser une livraison sur la base de défauts mineurs. La livraison dans des installations peut être acceptée dans la mesure où ceci est raisonnable pour l'Acheteur.


VI. Inspection et Acceptation

Si le Fournisseur exige l'inspection et la réception de la livraison, l'Acheteur doit effectuer ces opérations dans un délai de deux semaines suivant la livraison. Dans le cas contraire, l'inspection et la réception des Biens sont considérées comme réalisées à moins que l'Acheteur ne rapporte précisément des défauts ou des erreurs, par écrit, dans cette période ; la date limite de signalement doit être la date de réception, par le Fournisseur, du courrier signalant le défaut ou l'erreur. L'inspection et la réception sont considérées avoir eu lieu si les Biens livrés ont été mis en service, le cas échéant au terme d'une phase de test convenu.


VII. Réserve de propriété

1. Le Fournisseur se réserve le droit de conserver la propriété des Biens vendus jusqu'au paiement intégral de toutes les créances actuelles et futures découlant du contrat d'achat et d'une relation d'affaires continue (créances garanties).

2. Avant le paiement complet des créances garanties, les Biens sujets à la réserve de propriété ne peuvent pas être donnés en gage à des tiers. Le titre de propriété ne peut pas non plus être transféré à des fins de garantie. L'Acheteur est tenu de notifier par écrit et sans délai au Fournisseur si des tiers peuvent avoir accès aux Biens appartenant au Fournisseur, et dans quelle mesure.

3. L'Acheteur est autorisé à revendre et/ou à traiter les Biens qui sont assujettis à la réserve de propriété, dans le cours ordinaire des affaires. Dans un tel cas, les dispositions supplémentaires suivantes s'appliquent.     

  • La réserve de propriété s'étend aux produits créés à la suite du traitement, du mélange ou de la combinaison des Biens du Fournisseur, dans la limite de leur pleine valeur ; dans un tel cas, le Fournisseur sera considéré comme le fabricant.
  • Si, dans le cas d'un traitement, d'un mélange ou d'une combinaison avec des biens tiers, le droit de propriété du tiers continue d'exister, le Fournisseur doit acquérir la copropriété au prorata de la valeur de la facture des biens traités, mélangés ou combinés. Dans tous les autres cas, les règles applicables aux Biens livrés et liées à la réserve de propriété s'appliquent aussi au produit créé.
  • Pour des questions de garantie, l'Acheteur cède par la présente au Fournisseur toutes les créances contre des tiers en rapport avec la revente des Biens ou du produit dans les cas prévus en (a) et/ou (b) plus haut pour le montant de la part de copropriété du Fournisseur. Le Fournisseur accepte par la présente une telle cession. Les obligations de l'Acheteur précisées dans la sous-section 2 s'appliquent également eu égard aux créances cédées.
  • L'Acheteur peut, en plus du Fournisseur, demeurer autorisé à appliquer la créance du tiers. Le Fournisseur s'interdit d'appliquer la créance du tiers si l'Acheteur continue de respecter les obligations de paiement qu'il a envers lui et s'il n'est pas en retard de paiement, qu'aucune demande n'ait été déposée pour lancer la procédure de recouvrement en rapport avec les actifs de l'Acheteur ; et que la capacité de l'Acheteur à satisfaire à ses obligations ne souffre d'aucun autre défaut. Le cas échéant cependant, le Fournisseur peut demander à ce que l'Acheteur lui indique les créances cédées et leurs débiteurs, fournisse toute autre information requise pour des besoins de la mise en application, ainsi que la documentation y afférente, et informe les débiteurs (tiers) de la cession.
  • Si la valeur atteignable de la garantie devait dépasser les créances garanties du Fournisseur de plus de 20 %, ce dernier peut, à la demande de l'Acheteur, libérer les garanties sélectionnées par le Fournisseur.

VIII. Défauts de qualité (Sachmängel)

1. Les livraisons pour lesquelles un défaut de qualité apparaît avant la fin du délai de prescription, indépendamment du nombre d'heures de fonctionnement, peuvent, au choix du Fournisseur, être réparées, remplacées ou remises en service gratuitement dès lors que la cause du défaut existait déjà au moment du transfert du risque.

2. Les réclamations qui résultent de défauts de qualité doivent être notifiées dans un délai de 12 mois. La clause précédente est exclue lorsque des périodes plus longues sont prévues par la loi conformément aux Sections 438 (1) No. 2 (bâtiments et Biens utilisés dans des bâtiments), 479 (1) (droit de recours, Rückgriff-sanspruch) et 634a (1) No 2 (défaut de construction) du Code civil allemand, de même qu'en cas de décès, de blessures ou de dommages néfastes à la santé, ou lorsque le Fournisseur enfreint ses obligations de façon intentionnelle ou par négligence manifeste, ou cache volontairement un défaut (arglistig). Les dispositions juridiques en rapport avec la suspension de l'expiration (Ablaufhemmung), la suspension (Hem-mung) et la reprise des périodes de prescription restent intouchées.

3. L'Acheteur doit notifier au Fournisseur, par écrit et sans délai, les défauts de qualité (y compris, mais sans s'y limiter, les livraisons inexactes ou insuffisantes). Une telle notification n'est plus considérée comme étant « sans délai » si elle n'est pas réalisée dans les deux semaines ; cette échéance est estimée avoir été satisfaite si la notification est postée au cours de cette période.

4. Le Fournisseur est autorisé à faire usage de tout moyen permettant d'atteindre les performances voulues (Nacherfüllung) sous réserve du paiement du prix d'achat par l'Acheteur. Dans ce cas cependant, l'Acheteur est autorisé, conformément à l'Art. III No. 6 phrase 2, à retenir une partie raisonnable du prix d'achat en rapport avec le défaut. En cas de notifications de défauts injustifiées, le Fournisseur est en droit d'obtenir de l'Acheteur le remboursement de ses dépenses.

5. Le Fournisseur doit au préalable avoir la possibilité de prendre des mesures spécifiques dans une période de temps raisonnable. Si celles-ci sont infructueuses, l'Acheteur est autorisé à annuler le contrat ou à bénéficier d'une réduction.

6. Aucune créance ne peut résulter des défauts dans le cas d'un écart mineur de la nature et de la qualité convenues (Beschaffenheit), d'une diminution mineure d'utilité, d'usure naturelle, ou de dommages susceptibles de survenir après le transfert des risques à la suite d'une manipulation négligente ou fautive, d'un usage excessif, d'un équipement inapproprié, d'une exécution maladroite, d'un sol de fondation inapproprié ou d'influences externes particulières non précisées dans le contrat, ou d'erreurs logicielles non-reproductibles. De la même manière, les créances fondées sur des défauts imputables à des modifications inappropriées ou à des réparations effectuées par l'Acheteur ou par un tiers, ou à leurs conséquences, sont également exclues.

7. L'Acheteur ne peut bénéficier d'aucun recours concernant les dépenses encourues pour la réalisation des mesures spécifiques, y compris les coûts de déplacement et de transport, la main-d'œuvre et le matériel, lorsque les dépenses sont supérieures pour la raison que les Biens ont par la suite été livrés sur un site autre que celui de l'Acheteur, à moins que cette procédure ne soit conforme à l'usage voulu.

8. Les droits de recours de l'Acheteur contre le Fournisseur conformément à la Section 478 du Code civil allemand (Rückgriff des Unternehmers) sont possibles sous réserve que l'Acheteur n'ait pas conclu d'accord avec son client dépassant le cadre des dispositions légales qui régissent les réclamations pour cause de défauts. De plus, l'Art. VIII No. 7 s'applique conformément à l'étendue du droit de recours de l'Acheteur contre le Fournisseur en vertu de la Section 478 (2) du Code civil allemand.

9. Sans préjudice de ce qui précède, les dispositions de l'article XI (Autres réclamations pour dommages) s'appliquent en ce qui concerne les réclamations en dommages. Toute autre réclamation de l'Acheteur contre le Fournisseur ou les personnes qu'il a nommées (Erfüllungsgehilfen), ou toute autre réclamation que celles énoncées dans cet Art. VIII, résultant d'un défaut de qualité, est exclue.


IX. Droits de propriété industrielle et droits d'auteur ; Vices juridiques

1. Sauf disposition contraire, le Fournisseur ne doit exécuter ses services contractuels sans droit de propriété industrielle et droit d'auteur de tiers (ici dénommés Droits de PI) que dans le pays de destination. Si un tiers fait valoir des créances justifiées contre l'Acheteur sur la base d'une infraction aux Droits de PI portant sur les services qui ont été exécutés par le Fournisseur et qui ont été utilisés conformément au contrat, le Fournisseur sera responsable comme suit envers l'Acheteur pendant la période énoncée à l'Art. VIII No. 2:        

a) Le Fournisseur doit, à sa seule discrétion et à sa charge, acquérir une licence pour utiliser les biens en question, les modifier de manière à ce qu'ils n'enfreignent plus les droits de PI, ou les remplacer. S'il est déraisonnable pour le Fournisseur d'agir ainsi, l'Acheteur peut annuler le contrat ou réduire le prix conformément aux dispositions légales.       

b) La responsabilité du Fournisseur quant au paiement des dommages est régie par l'Art. XI.       

c) Les obligations du Fournisseur mentionnées ci-dessus s'appliquent seulement si l'Acheteur informe sans délai et par écrit le Fournisseur de créances avancées par le tiers, ne reconnaît aucune infraction et laisse toute mesure de recours et négociation d'arrangement à la discrétion du Fournisseur. Si l'Acheteur cesse d'utiliser les marchandises en vue de réduire les dommages ou pour d'autres raisons importantes, il est tenu de signaler au tiers qu'aucune infraction ne peut être déduite de la cessation de l'utilisation.      

2. Les réclamations de l'Acheteur sont exclues si l'Acheteur lui-même est responsable de la violation d'un Droit de PI.      

3. Les réclamations de l'Acheteur sont également exclues si la violation du Droit de PI est causée par les spécifications stipulées par l'Acheteur, par un type d'utilisation non prévisible par le Fournisseur, ou par une modification de la livraison par l'Acheteur ou une utilisation avec des produits non fournis par le Fournisseur.      

4. Le Fournisseur se réserve par la présente tous les droits propriétaires et/ou droits d'auteur concernant l'utilisation des estimations de coûts, des schémas, manuels et autres documents (ici dénommés Documents). Les Documents ne doivent pas être mis à la disposition des tiers sans le consentement préalable du Fournisseur et doivent, sur demande, être retournés sans délai au Fournisseur si le contrat ne lui est pas attribué. Les phrases 1 et 2 s'appliqueront par conséquent aux Documents de l'Acheteur ; ils peuvent cependant être mis à la disposition des tiers à qui le Fournisseur a légalement transféré les marchandises.       

5. L'Acheteur a le droit non exclusif d'utiliser le logiciel transmis par le Fournisseur à la condition que le logiciel reste inchangé, qu'il soit utilisé avec les paramètres d'exécution convenus et sur l'équipement prévu. L'Acheteur peut faire deux copies de sauvegarde sans accord exprès.      

6. Sans préjudice de ce qui précède, les dispositions de l'article VIII No. 4, 5 et 9 doivent, en ce qui concerne les réclamations de l'Acheteur conformément au n° 1 a), s'appliquer en cas de violation d'un Droit de PI.     

7. Pour tout autre vice juridique, les dispositions de l'Art. VIII s'appliquent en conséquence.      

8. Toute autre réclamation de l'Acheteur contre le Fournisseur ou les personnes qu'il a nommées (Erfüllungsgehil-fen), ou toute autre réclamation que celles énoncées dans cet Art. IX, résultant d'un vice juridique est exclue.


X. Impossibilité d'exécution, Ajustement du contrat

1. Lorsque la livraison n'est pas possible, l'Acheteur est autorisé à réclamer des dommages, à moins que le Fournisseur ne soit pas responsable de l'impossibilité. La demande d'indemnisation présentée par l'Acheteur doit cependant être limitée à 10 % de la valeur de la partie de la livraison qui, due à l'impossibilité, ne peut pas être affectée à l'usage voulu. Cette limitation ne s'applique pas en cas de responsabilité obligatoire fondée sur l'intention, la négligence intentionnelle, le décès, une blessure ou des dommages néfastes à la santé. Cela n'entraîne pas de renversement de la charge de la preuve au détriment de l'acheteur. Le droit de l'Acheteur d'annuler le contrat demeure intact.

2. Lorsque des événements imprévisibles au sens de l'Art. IV No. 2 modifient l'importance économique ou le contenu de la prestation contractuelle de façon significative ou ont un impact notable sur l'activité du Fournisseur, le contrat est adapté de façon adéquate en toute loyauté. Lorsque cela est économiquement déraisonnable, le Fournisseur a le droit d'annuler le contrat. Si le Fournisseur entend exercer son droit d'annulation, il doit en informer l'Acheteur dans les trois semaines suivant le moment où il a eu connaissance de l'événement. Si le Fournisseur ne transmet pas une telle notification dans cette période, il perd son droit à annulation.


XI. Autres droits à dédommagement

1. La responsabilité du Fournisseur en cas de dommages, indépendamment de la base légale liée à une telle responsabilité, ne s'applique qu'en cas de conduite intentionnelle ou imputable à une négligence grave. En cas de négligence simple (einfache Fahrlässigkeit), le Fournisseur est uniquement responsable des dommages résultant d'un décès, de blessures ou de dommages néfastes à la santé, ou des dommages qui résultent de la violation d'une obligation contractuelle fondamentale (wesentliche Vertragspflicht) (une obligation dont l'accomplissement rend possibles l'exécution correcte du contrat en premier lieu et la conformité à laquelle s'attend et est en droit de s'attendre habituellement un partenaire contractuel). Dans un tel cas cependant, la responsabilité du Fournisseur est limitée au remboursement des dommages prévisibles et standard.

2. Les limitations de responsabilité mises en avant dans la sous-section 1 ne s'appliquent pas quand le Fournisseur a sciemment (arglistig) dissimulé un défaut ou a fourni une garantie quant à la nature et à la qualité des Biens. La garantie du fabricant ne constitue pas la preuve d'une garantie du Fournisseur. La phrase 1 s'applique en conséquence aux réclamations de l'Acheteur découlant de la loi allemande concernant la responsabilité du fabricant (Produkthaftungsgesetz).

3. Si l'Acheteur présente des réclamations en dommages valables au regard de l'Art. XI, lesdites demandes sont prescrites après l'expiration de la période applicable aux défauts de qualité conformément à l'Art. VIII No. 2. Dans le cas d'une demande d'indemnisation au regard de la loi allemande concernant la responsabilité du fabricant, les dispositions légales qui régissent les périodes de prescription s'appliquent.


XII. Juridiction compétente, droit applicable

1. Si l'Acheteur est un entrepreneur (Kaufmann), une personne morale constituée en vertu de la loi publique (juristische Person des öffentlichen Rechts) ou une entreprise subventionnée par le secteur public (öf-fentlich-rechtliches Sondervermögen public), seule la juridiction du lieu du siège social du Fournisseur est compétente pour tous les litiges immédiats ou non découlant du contrat. Cependant, le Fournisseur peut également intenter une action auprès de la juridiction habituelle de l'Acheteur.

2. Pour les rapports juridiques liés au présent contrat, le droit matériel allemand s'applique à l'exclusion de la Convention des Nations Unies sur les Contrats relatifs aux Ventes Internationales de Marchandises (CISG). Les conditions et les effets de la réserve de propriété consentie ci-dessus sont soumis à la loi applicable au lieu de stockage des Biens si le choix de la loi allemande est illégal ou nul au regard de la loi applicable.

3. En cas d'incohérences dans l'interprétation de ces CGV, la version rédigée en langue allemande s'applique.

back to top